Le Plan GPEC sur les rails, le Réseau du Forco s’en empare

« Nous avons toutes les raisons d’être optimistes pour 2014 » : selon Abdeltif Mezziouane du cabinet Cartesa, le plan GPEC lancé par l’OPCA Forco au printemps 2013 va poursuivre sa montée en charge dans les semaines à venir et être déployé dans l’ensemble du réseau. « Le potentiel d’entreprises est conséquent, y compris les plus grandes », précise-t-il.  Au 31 décembre 2013, 150 entreprises, dont 120 en l’espace de 3 mois, avaient bénéficié d’un pré-diagnostic GPEC réalisé par les conseillers formation que l’OPCA a professionnalisé. Pour 2014, le Forco ambitionne d’effectuer 400 pré-diagnostics partout en France.

 

La hausse spectaculaire du nombre de diagnostics entre octobre et décembre 2013 coïncide avec le démarrage des formations des conseillers de l’OPCA par le cabinet Cartesa. « Nous avons formé les conseillers de l’ensemble du réseau sur deux points stratégiques : réaliser des démarches GPEC simples qui collent aux réalités de terrain des entreprises et identifier clairement les problématiques de l’entreprise auxquelles les outils du Forco peuvent apporter des réponses », explique Abdeltif Mezziouane. Autrement dit, la force de cette offre GPEC est d’être opérationnelle et pertinente, reposant sur un pack complet d’outils « Compétences et Rh », homogène sur l’ensemble du territoire.

 

Accompagnés par le cabinet Cartesa, les conseillers du Forco ont été professionnalisés : « L’OPCA avait la volonté de faire monter en compétences les conseillers formation en adéquation avec les objectifs de la réforme de la formation professionnelle », affirme Abdeltif Mezziouane. Environ 75 personnes ont suivi cette formation d’un jour et demi, assortie d’un accompagnement du formateur lors des premiers pré-diagnostics.

 

Myriam Maire, conseillère formation en Alsace, explique qu’ « après une journée de présentation de la démarche GPEC et de l’argumentaire destiné aux entreprises, j’ai pu effectuer mes premiers pré-diagnostics en présence du cabinet, ce qui m’a sécurisée dès le début. Avec Abdeltif Mezziouane à mes côtés, j’ai gagné en confiance, ce qui m’a permis d’être pertinente et convaincante face à l’entreprise. Je suis aujourd’hui de plus en plus à l’aise pour aborder certaines questions qui me paraissaient jusqu’alors délicates. Je construis aujourd’hui un vrai partenariat avec l’entreprise qui voit dans mon intervention une vraie valeur ajoutée ».

 

L’entreprise y trouve également son compte. Nathalie Gannachon, RRH chez Super U Marignier, estime que « cette prestation est enrichissante, participative et très bénéfique. Elle me permet aujourd’hui d’avoir une approche structurée, construite et objective des ressources humaines de mon entreprise, et d’avancer avec un plan formation ciblé et optimisé ».

 

Des consultants spécialisés ont par ailleurs été labellisés par le Forco pour prendre le relais des conseillers formation une fois le pré-diagnostic établi. « Avec la labellisation, nous mettons en place une homogénéisation des pratiques. Une boîte à outils pourra être conçue à partir des informations récoltées auprès des entreprises sur les besoins en compétences. Un référentiel de compétences sera créé, partagé via une communauté créée par l’OPCA, puis proposée aux entreprises entrant dans la démarche. « Nous aboutirons ainsi à une base de données répertoriant l’ensemble des compétences métiers, dans laquelle les entreprises du Forco pourront puiser pour construire leur politique GPEC », précise Abdeltif Mezziouane.

 

2014 est donc une année opérationnelle pour le plan GPEC. Un espace dédié est en cours de construction sur le portail Forco net.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *